Space Dandy

Space Dandy : premières impressions

space dandy

Space Dandy est une série animée diffusée sur Wakanim et Mangas en simulcast depuis le 5 Janvier.

Space Dandy gagne sa vie en trouvant des extra-terrestres que personne n’a identifié auparavant. Il se fait accompagner par un robot complètement obsolète et un alien qui a tout l’air d’un chat.

le boulot de space dandy

En toile de fond il se passe une guerre galactique et d’autres choses supposément importantes, mais c’est généralement tourné en ridicule pour contraster avec les aventures de Space Dandy. Peut-être qu’il y aura des épisodes plus dramatiques à un moment donné ?

Pour être honnête, j’espère qu’ils vont tourner ça de la même manière que dans Futurama.

sous-entendu

Les deux scènes d’action sont le point fort de l’épisode. L’enchaînement des péripéties n’ont en général absolument aucun sens mais j’en redemande. Le bestiaire y est aussi vraiment stylé et est en général au centre des gags qui s’accumulent par dizaines.

La bande son est également excellente et agrémente super bien ce qui se passe à l’écran. Mention spéciale à la musique qui est jouée durant la scène finale anarchique avec un robot géant, des aliens de toutes sortes qui s’entre-tuent et nos pauvres protagonistes qui sont ballotés dans tous les sens.

téléportation

Le message est en tout cas clair pour ce premier épisode : rien n’est pris au sérieux entre le narrateur qui donne l’impression qu’il se fiche de l’histoire, les personnages principaux qui se lâchent en brisant le quatrième mur plusieurs fois et des vilains qui sont plus ridicules et amusants qu’autre chose.

Un truc qu’il est difficile de manquer, c’est que cette série donne l’impression d’être destinée à un public occidental biberonné à Futurama et Métal Hurlant. Il y a aussi comme un petit côté Redline qui ne me déplaît pas même si c’est techniquement moins impressionnant, série TV oblige.

glissade épique

Pour le moment je suis conquis. Space Dandy ne se prend absolument pas au sérieux et a pour une lui un style visuel excellent et une bande son qui pète le feu. Il y a pas mal de scènes cultes rien que dans ce premier épisode (j’ai dû sacrifier une cinquantaine de captures d’écran pour cet article) et j’ai hâte de voir jusqu’où le studio Bones va aller dans son délire.