Sekai Sefuku - Le complot de Zvezda

Sekai Seifuku : premières impressions

La conquérante du siècle

Sekai Seifuku : Le complot de Zvezda (titre original : Sekai Seifuku: Bouryaku no Zvezda / 世界征服~謀略のズヴィズダー~) est une série animée diffusée en simulcast par Wakanim depuis le 11 Janvier.

La « démoniaque société secrète Zvezda » a pour but de conquérir le monde et a à sa tête… une gamine qui tient à peine sur son vélo à roulettes. Asuta Jimon, un étudiant en fugue, croise leur chemin par accident et se retrouve impliqué dans leurs plans.

découpage de jeep au katana

Il est difficile d’être sûr de qui sera le personnage principal pour le moment. Venera la conquérante moe ? Ou bien Asuta ?

Ce qui est certain, c’est que ces deux personnages sont amusants à leur manière. Asuta est tellement déphasé que ça en est adorable. C’est comme s’il fallait deux secondes pour que les informations transitent jusqu’à son cerveau. De même, Venera est hilarante, à mi-chemin entre Cortex et une gamine un peu trop gâtée. J’ai adoré la scène où elle explique ses plans démoniaques en roulant sur son petit vélo rose.

personnage au design original

Les autres membres de la société secrète Zvezda sont encore plus bizarres : le Général Pepel au chara-design loufoque et stylé et dame Plamia qui fait office de badass de service offrent leur quota de WTF. Le reste de l’équipe n’est pas encore très développé à ce point mais je suis certain qu’on aura droit à des choses tout aussi barrées.

Leurs compétences ont d’ailleurs l’air très variées, ce qui promet des scènes d’actions très différentes. Pour l’instant je suis fan de la capacité de Venera à tamponner « CONQUIS » sur tout ce qui traîne.

Sekai Seifuku semble trouver le juste équilibre entre la théâtralité exagérée à rendre jaloux un Code Geass et le ridicule assumé des personnages.

la conquête à coups de tampons

Toutefois, je garde mes réserves sur l’histoire : le concept a beau être hors-normes et avoir du potentiel, cet épisode utilise déjà des ficelles un peu grosses. Par exemple, la rencontre fortuite entre Asuta et Venera ou bien la camarade de classe mignonne qui semble être dans le camp adverse, à en juger le passage après l’ending.

Techniquement l’usage de la 3D est peu discret mais leur intégration reste au-dessus de la moyenne. Les musiques sont parfaitement adaptées et mettent vraiment en valeur le contraste entre les personnages loufoques et leur projet tout de même très sérieux.

punition extrême

En cet hiver 2014, Wakanim tient là avec Space Dandy une autre série divertissante. Gageons que le potentiel de cet épisode soit vraiment exploité. Je doute que l’histoire soit parfaitement ficelée cependant, l’intérêt de la série se trouvant plutôt dans les membres tarés de la société Zvezda.